Monique Jérôme-Forget

Monique Jérôme-Forget
Crédit photo : Alain Lefort

Monique Jérôme-Forget


Figure importante de la scène politique québécoise, Monique Jérôme-Forget a siégé à l'Assemblée nationale de 1998 à 2009 et a occupé les postes de ministre des Finances, de ministre des Services gouvernementaux et de présidente du Conseil du trésor. En outre, elle a été vice-rectrice de l'Université Concordia, sous-ministre adjointe au ministère de la Santé et du Bien-Être à Ottawa, présidente-directrice générale de la Commission de la santé et de la sécurité du travail et présidente de l'Institut de recherche en santé et sécurité du travail.

Elle a joué un rôle actif au sein d'un grand nombre d'organismes communautaires, culturels, médicaux et éducatifs durant plusieurs années. Elle a également été présidente de l'Institut de recherche en politique publique et rédactrice de chroniques pour le Financial Post et le journal Les Affaires. Monique Jérôme-Forget s'est engagée dans plusieurs organisations à but non lucratif, devenant tour à tour présidente de la Fondation Marie-Vincent, membre du Conseil médical du Canada, de l'Institut d'études canadiennes de l'Université McGill, de l'Institut sur les relations intergouvernementales de l'Université Queens, de la Société d'investissement jeunesse, du Conseil canadien sur le développement social, de l'Orchestre symphonique de Montréal et de la Cinémathèque québécoise. Elle fut également la représentante du Canada à la Commission internationale sur les accidents du travail.

Mme Jérôme-Forget a quitté la politique en avril 2009. Elle est aujourd'hui conseillère spéciale pour la firme de recrutement Korn/Ferry.

Livres de l'auteure


Dans les médias

  • La Presse
    La Presse
    Monique Jérôme-Forget, une des 10 femmes les plus influentes