Matthieu Simard

Matthieu Simard
Crédit photo : Sarah Scott

Matthieu Simard


Né en 1974 à Montréal, Matthieu Simard a fait ses études en droit et en journalisme. Pendant plus de six ans, il a œuvré à titre de concepteur-rédacteur en agence de publicité. Il a notamment travaillé au sein des agences Braque, SRT communication et TMP Worldwide.

Très polyvalent, Matthieu est chroniqueur, blogueur, auteur, scénariste et concepteur-scénariste-réalisateur web.

Chroniqueur
Il a été chroniqueur au journal Voir Québec, a présenté une chronique humoristique au Journal de Montréal, et il a collaboré à différents magazines, dont Urbania et Entre les lignes.

Blogueur
Concernant les blogues, il a participé quotidiennement à celui de Canoë, en plus de tenir le sien, Procrastinator, ainsi qu'un site web (www.matthieusimard.com).

Auteur
En tant qu'auteur, Matthieu Simard a publié cinq romans à succès entre 2004 et 2011 aux Éditions Stanké. En avril 2004 paraissait le roman à sketches Échecs amoureux et autres niaiseries, suivi en septembre 2004 par Ça sent la coupe, puis par Douce moitié en mars 2005. Ces trois romans ont connu et connaissent encore un succès populaire impressionnant, en plus d'avoir été acclamés de façon unanime par la critique. Le quotidien La Presse, en janvier 2005, décrivait Matthieu Simard comme l'un des auteurs les plus prometteurs de sa génération. En octobre 2006, il publiait Llouis qui tombe tout seul, qui a été en nomination pour le Grand Prix littéraire Archambault 2008. Après cinq ans d'attente, il revient en force en septembre 2011 avec La tendresse attendra, un roman de peine d'amour et de plomberie. Depuis 2007, certains de ses ouvrages ont également été réédités en format de poche dans la collection « 10/10 », dont Échecs amoureux et autres niaiseries (octobre 2007), Ça sent la coupe (avril 2008) et Llouis qui tombe tout seul (mai 2009).

En 2008-2009, il fait un détour remarqué vers la littérature pour adolescents avec sa série Pavel (La courte échelle), dont le premier épisode, Plus vivant que toutes les pornstars réunies, a été finaliste aux prestigieux Prix littéraires du Gouverneur général 2009. Il a participé en 2011 aux collectifs Cherchez la femme (Québec Amérique) et Amour et libertinage, par les trentenaires d'aujourd'hui (400 coups).

Il a été l'invité d'honneur au Salon du livre de l'Outaouais au printemps 2009 et membre du jury du Prix Robert-Cliche 2009. De 2006 à 2011, il a fait de nombreuses présentations et conférences dans des écoles secondaires et des bibliothèques.

De 2004 à 2007, Matthieu Simard a également participé au Cabaret littéraire des auteurs du dimanche. Il a écrit une vingtaine de textes, chacun en moins d'une semaine, portant sur un thème choisi au hasard et lus devant un public. Deux de ces textes ont été écrits pour des spectacles donnés dans le cadre du festival Juste pour rire 2006, où les auteurs avaient moins de vingt-quatre heures pour les rédiger.

En janvier 2008, il a publié une lettre dans le coffret Mille mots d'amour, tome 3, chez Les Impatients. Cette lettre a été lue par le comédien Marc Béland sur un CD joint au tome 4, et a été interprétée par ce dernier lors d'un spectacle-bénéfice au Théâtre du Nouveau Monde (TNM). En 2009, une seconde lettre a été publiée, dans le tome 5 du coffret, et a été lue par l'auteur, toujours au TNM.


Scénariste
Matthieu Simard est également scénariste pour différents projets de longs métrages et de séries télévisées. Il travaille présentement sur le scénario pour le grand écran inspiré de son roman Ça sent la coupe, dont le réalisateur sera Patrice Sauvé (La vie, la vie, Cheech, Grande Ourse : La clé des possibles).

Concepteur-scénariste-réalisateur web
En 2010, il a été concepteur, scénariste et coréalisateur du site web de la série télévisée Musée Eden, diffusée à Radio-Canada. Ce site a remporté de nombreuses récompenses, dont le Gémeaux du meilleur site web (série dramatique, 2010), le Grand Prix Boomerang 2010 et le Prix Numix 2011.


Honneurs et prix
Llouis qui tombe tout seul : finaliste au Grand Prix littéraire Archambault 2008
Pavel : finaliste aux Prix du Gouverneur général 2009, catégorie littérature jeunesse – texte
Invité d'honneur au Salon du livre de l'Outaouais, printemps 2009
Membre du jury du Prix Robert-Cliche 2009

Livres de l'auteur


Suivre l'auteur

Dans les médias