Jacques Benoit

Jacques Benoit
Crédit photo : Pas de ©

Jacques Benoit


Romancier, journaliste, scénariste, Jacques Benoit est né à Lacolle en 1941. Après des études en lettres à l'Université de Montréal et à l'Université McGill, il fait un long voyage en Amérique du Sud. À partir de 1964, il est journaliste au Petit Journal, à La Patrie, et, depuis 1973, à La Presse. En 1968, son pre­mier roman, Jos Carbone, obtient le prix du Québec. Jacques Benoit a écrit également des scénarios de films: La Maudite Galette, Réjeanne Padovani et L'Affaire Coffin.

Le premier roman de Benoit, Jos Carbone (1967), a été salué unanimement par la critique. Jos Carbone est un conte pour adul­tes où l'homme et l'animal ont tendance à se confondre. Ce rap­port troublant entre l'humain et l'animalité sera également pré­sent dans deux autres romans de Benoit. L'univers de Jos Carbone est un monde souterrain, primitif, une forêt mythique où des êtres frustes sont livrés à leurs instincts. Après un deuxième ouvrage, Les Voleurs (1969), plus proche du roman policier tradi­tionnel, et Patience et Firlipon (1970), où l'auteur s'aventure du côté de la science-fiction, paraît Les Princes (1973), récit qui bascule dans une sorte de «réalisme magique» version québécoise. L'action se déroule dans une ville imaginaire, construite autour de la Montagne, allégorie non seulement de Montréal mais des Babels modernes: deux groupes, les hommes et les chiens, s'y affrontent férocement. Dans Gisèle et le serpent (1981) une jeune femme fait un pacte avec un serpent, animal devenu bénéfique pour l'occasion, qui lui permet de réaliser tous ses désirs.

GAUVIN Lise et Gaston MIRON. Écrivains contemporains du Québec

Livres de l'auteur