Gilles Gougeon

Gilles Gougeon
Crédit photo : Pas de ©

Gilles Gougeon


Gilles Gougeon est né à Montréal en 1943. Tout en poursuivant ses études, il fait ses premières armes comme journaliste à l'hebdomadaire du quartier Hochelaga-Maisonneuve Les Nouvelles de l'Est en 1958. Dès janvier 1959, il se joint à l'équipe de jeunes reporters d'une émission d'information hebdomadaire diffusée à la radio de Radio-Canada, Bonjour dimanche. Depuis, il n'a jamais cessé de pratiquer son métier de reporter national et international, tant dans la presse écrite qu'à la radio et à la télévision. En plus de Montréal, il a notamment travaillé à Hull et à Toronto.

À la Société Radio-Canada, Gilles Gougeon a fait partie des équipes des grandes émissions de la radio (Présent, Dimanche Magazine et, à titre de titulaire de la revue de presse, CBF Bonjour) et de la télévision (Format 60, Le 60, Télémag, Le Point, La Facture, Le Téléjournal, 5 sur 5, Une heure sur terre). Il fut le premier animateur de Radio-Québec (1968), où il a aussi travaillé pendant quatre ans comme reporter (1979-1983). Pendant près de quarante ans, son travail de reporter l'a fait séjourner dans quarante pays. Il a notamment couvert de grands événements comme la fin du communisme en Europe centrale, l'émergence de la démocratie en Amérique latine et en Afrique et la première guerre du Golfe en 1990-1991.

Outre ses activités de reporter, Gilles Gougeon a animé pendant deux ans le grand jeu questionnaire à caractère historique et culturel Tous pour un et a été l'animateur des huit premières années de l'émission La Facture, consacrée à la défense des consommateurs, qui est devenue l'émission d'information la plus regardée à la télévision canadienne. Il a aussi tenu la barre du Téléjournal. Il fut chef d'antenne de l'émission hebdomadaire d'information 5 sur 5 (également diffusée par TV5 Monde dans 165 pays, où elle touchait un public potentiel de 135 millions de téléspectateurs). En 2008, il a repris son métier de reporter au sein de l'équipe de l'émission hebdomadaire d'affaires internationales Une heure sur terre. Il a aussi enseigné le journalisme au Québec et en Afrique.

Gilles Gougeon a reçu plusieurs grands prix de journalisme, dont le prix Judith-Jasmin en 1981, le Gémeaux du meilleur reportage en 1989, le Gémeaux du meilleur animateur d'émission d'information en 2002, le prix d'excellence René-Lecavalier pour la qualité de la langue en 2003-2004.

Ses nombreuses expériences internationales l'ont également incité à publier. Gilles Gougeon a choisi la forme romanesque pour partager avec le public son admiration pour les peuples aux prises avec le déracinement, la quête et l'affirmation de leur identité et la confrontation au déséquilibre social et économique provoqué par la mondialisation et l'ouverture des frontières. En 1999, il a publié son premier roman, Taxi pour la liberté, aux Éditions Libre Expression, suivi de Catalina en 2002 (toujours chez Libre Expression). Ces deux ouvrages sont devenus des best-sellers. Taxi pour la liberté est, depuis sa publication, utilisé par de nombreux enseignants de la quatrième secondaire dans les cours de français et de littérature. À l'automne 2005 a paru un troisième roman, Katchanga, aux Éditions Libre Expression. Au printemps 2006, Gilles Gougeon a reçu le Prix du public lors du Salon du livre de la Côte-Nord (Sept-Îles). Il a aussi publié Histoire du nationalisme québécois (en 1993 chez VLB), et une traduction anglaise est sortie en 1994 chez James Lorimer (Toronto).

Livres de l'auteur